L’histoire du lin français

C'est en 2020 que nous entendons parler du lin pour la première fois, lors d'un échange avec un de nos professeurs en Normandie. Après quelques recherches, nous avons naturellement choisit cette fibre pour confectionner nos vêtements. (pourquoi nous avons choisit le lin)

Nous avons notamment découvert l'histoire de cette fibre et nous avons décidé de vous la partager à travers 5 étapes historiques de l'histoire du lin. 

Le lin il y a 10 000 ans

Les premières traces d'utilisation du lin remontent au Néolithique, il y a quelque 10 000 ans. Il y a 8000 ans, le lin était tissé en Egypte pour envelopper les momies (propriété imputrecible du lin) et les vêtements (les prêtres égyptiens portaient du lin notamment parce que sa couleur blanche symbolisait la pureté). On dit que les Égyptiens appelaient le lin "lumière de lune tissée", ce qui en dit long sur leur fascination pour ce matériau.

Le lin 500 ans avant Jésus-Christ

500 ans avant Jésus-Christ, le lin servait de voiles aux flottes romaines, tandis que d'autres lins étaient tissés épais, imbibés d'huile de lin et durcis à l'air, utilisés par les Étrusques (les peuples qui occupaient une partie de l'Italie) utilisés comme combat" armure". La technologie de durcissement du lin a également donné naissance à la fabrication de contenants.

Le lin pendant Jules César et la Gaulle

La culture du lin en Gaulle était répandue bien avant Jules César. On sait aussi que Charlemagne a fait grandir l'artisanat du lin parce qu'il en était un grand amateur. Il a même rendu obligatoire par écrit dans ses livres de droit que le linge soit filé au tribunal et que chaque famille en France devait se procurer les outils dont elle avait besoin pour travailler.

Le lin au 13ème siècle

Au 13ème siècle, à Cambrai, dans le nord de la France, un homme du nom de Jean-Baptiste de Cambrai met au point une technique de tissage très fine, aboutissant à une étoffe de lin appelée "les Batistes", cette étoffe est très belle, ils ont rencontré un grand succès tous dans le monde entier et sont utilisés dans les nappes, le linge de corps, les mouchoirs...

Le lin à la Renaissance

A la Renaissance, la tenue de tous les jours ou les toilettes s'affinent, et l'on sait que le mot « toilette » vient de l'ancien français « thieulette », qui à l'époque désignait le lin léger utilisé pour les chemises.

En 1917, Philippe de GIRARD fait breveter sa première filature de lin et invente la première peigneuse de lin.

Le lin est aujourd’hui considéré comme le textile le plus ancien au monde et nous avons vu comment il a été apprécié et utilisé à travers le temps et sur tous les continents. Aujourd'hui encore, il suscite un enthousiasme particulier, bien mérité compte tenu de ses nombreuses qualités. Il est principalement cultivé dans le nord de la France (premier pays producteur de lin au monde), en Belgique et aux Pays-Bas.

Ecrire un commentaire